// ENTRETIEN AVEC YANN GUILLARME
 
Posté le 20 Août 2013 par demetra49000

ENTRETIEN AVEC YANN GUILLARME

ENTRETIEN AVEC YANN GUILLARME

Bonjour la communauté,

La série Kaamelott nous a offert pléthore d’excellents comédiens, que ce soit dans des rôles récurrents ou non.
Alexandre ASTIER et son amour des acteurs nous ont toujours régalés d’artistes plus talentueux les uns que les autres.

Je me lance donc dans une série d’interviews pour essayer de vous les faire découvrir, au travers de Kaamelott bien sûr, mais pas que.
En effet, et heureusement pour eux, leurs vies d’artistes ne s’arrêtent pas à notre série fétiche.
A moi de vous donner envie d’explorer leur univers, et pourquoi pas, si l’occasion se présente à vous, de vous faire votre propre opinion en allant à leur rencontre.

Je vais démarrer avec l’excellent Yann GUILLARME.
Vous pouvez le voir dans 2 épisodes de la saison IV : « La Poétique » et « Les Paris III« :

Voir la vidéo

Je l’ai découvert aux côtés d’Aurélien PORTEHAUT dans « Les Loose Brothers« :

Voir la bande annonce
Voir la vidéo

Cette pièce a rencontré un magnifique succès à Lyon mais aussi au festival d’Avignon.
Pour le plus grand bonheur de leur public, ils reprennent les représentations en Janvier et Février prochain.

Yann GUILLARME, comme beaucoup d’acteurs ayant participé à Kaamelott, a suivi la formation de L’Acting Studio, école de la non moins célèbre Joëlle SEVILLA.
Il y est rentré à l’âge de 23 ans,dans la promotion suivante de celle d’Aurélien.

Aux questions « Comment t’es venu l’envie d’être comédien? » et « Comment t’es tu retrouvé à L’Acting? », Yann répond:
« J’ai toujours aimé faire le con, après mes études et mon premier travail à responsabilité dans la grande distribution, j’ai décidé de faire de comédien mon métier, alors j’ai quitté mon boulot, ma femme, mon petit chien et ma belle campagne pour commencer une autre vie …mais non ce n’est pas à 6 ans que je me suis dit : « je veux être comédien comme Jean VILAR !!! »
Depuis que j’ai 15 ans, j’organisais et montais des spectacles de rue dans mon village, et un ami (qui était à l’acting studio) m’a conseillé de rentrer dans cette école, le chemin a continué, et à 23 ans, j’y suis allé. »

Bien sûr, je me suis intéressée à la manière dont Yann est arrivé sur le projet de Kaamelott.

Comment es-tu arrivé sur le projet Kaamelott?
« Après l’Acting Studio, où j’avais eu l’occasion d’avoir des cours d’Alexandre ASTIER, j’ai commencé à faire du one man show puis quelques petits projets, j’ai dû travailler à coté le temps d’exercer « à temps plein » mon métier, et puis en 2007, au bout de 2 ans, tout s’est enclenché, j’ai eu un simple coup de téléphone pour savoir si je voulais tourner dans Kaamelott j’ai donc dis oui (ah bon ???) et en même temps, j’ai été pris sur un casting au théâtre et ma « carrière » lyonnaise a pris un autre virage et depuis je n’ai jamais quitté les planches. »

Est ce que c’était ta première expérience audiovisuelle?
« Kaamelott a été ma première expérience audiovisuelle payée avec une cantine où il y avait a mangé…d’ailleurs les tables sont quasiment comme sur le plateau, alors moi je me suis assis dans un coin avec les autres, Alexandre est passé derrière moi en me disant de venir manger avec eux…les regards se sont tournés, « merde, c’est qui lui ? il arrive il mange à la table du Roi !!! » »

Quel rôle aurais tu aimé jouer dans Kaamelott? Pourquoi?
« Je ne sais pas trop…si en fait je sais…celui du Roi, …car c’est le rôle principal…non surtout parce qu’en tant qu’acteur, il a mille choses à jouer, et en plus il est souvent spectateur des conneries des autres…j’ai souvent des rôles de trublion, je crois que j’aurai aimé jouer celui qui gère au milieu de tous ces bras cassés. »

Je tiens de la part d’acteurs récurrents de cette série que si Yann avais intégré L’Acting plus tôt, il aurais eu un des rôles principaux de Kaamelott. Ce à quoi il répond le plus modestement du monde :
« Je pense que je ne sais pas vraiment d’où ces infos sortent…qui peut prévoir quoi ? Tout les rôles sont bien distribués ; il y a des fois où l’on se dit en voyant une série ou un film, et en particulier un acteur…peu inspiré, « ah tiens, je me serai bien vu dans ce rôle !! ». L’avantage de Kaamelott, contrairement à beaucoup de séries française, se situe dans le fait que c’est une série d’acteur, les gens qui sont là jouent, ils jouent vraiment, quand ils mangent, ils mangent, bref, chacun est à sa place … ceci dit, j’aurai évidemment dit oui (rires). »

Une vrai solidarité semble exister au sein des acteurs issus de L’Acting (comparé à d’autres écoles), Comment l’expliques-tu?
« Je pense que le fait est, et quoi qu’on en dise, que beaucoup d’élèves de L’Acting Studio travaillent tout de suite après leur formation, par exemple, nous étions 14 dans ma promotion, 8 sont intermittents du spectacle, auteurs, acteurs, et même pour certains au cinéma, ce qui évite déjà la jalousie des projets. De plus Joëlle SEVILLA est une sorte de repère pour nous, aussi bien dans la formation qu’à l’extérieur et je crois qu’elle nous forme à un esprit de justesse et de troupe. »

Je fais une petite aparté dans cette interview pour vous présenter un court-métrage que Yann a co-écrit et joué avec Jonathan CHICHE,un autre comédien Lyonnais (lui aussi présent dans Kaamelott)et Mathieu CONIGLIO (issu également de L’Acting Studio):

Voir le court-métrage

Après ce petit bijou de 3 minutes, nous allons pousser un peu plus en avant la carrière et les envies de Yann.

As-tu des ambitions télévisuelles ou cinématographiques, que ce soit en tant qu’acteur ou auteur?
« Les ambitions cinématographiques sont là, il y aura un temps pour ça, je me prépare lentement à apprendre mon métier et quand ça viendra je serais prêt,…pas avant. »

En terme d’écriture, où tires tu ton inspiration?
« Je vais écrire pour la première fois mon prochain one man show en partant de ma vie et des événements nouveaux qui rythment mon existence, sinon je me suis jamais inspiré de la vie, j’ai toujours été attiré par la folie, donc ce sont, en général, les situations qui m’inspirent…ex : comment s’en sort un professeur dépressif, un bègue lors d’un discours,… »

Y à t’il un type de rôle dans lequel tu te sentes le plus à l’aise? A contrario, lequel te demande le plus de travail?
« J’aime jouer les gens vus ou considérés comme des cons, naïfs, un peu simple, etc…mais j’aime aussi jouer les escrocs, les personnages protéiforme (comme Mascarille dans Les précieuses ridicules ou l’Etourdi) … car ces persos là surjouent eux-même, ce qui permet de se transformer en Kiloman, (mot réputé dans les milieux sombres du cabotinage…). »

Quel serait pour toi ton plus gros challenge que tu aimerais relever dans ta carrière?
« Jouer Cyrano de Bergerac. »

Quels sont tes projets à venir (acteur,scénariste,metteur en scène,producteur)?
« Je suis au début de l’écriture de mon prochain one man show avec Mathieu CONIGLIO et Patrick CHANFRAY, qui devrait s’appeler « sans mentir » et qui sera programmé au Bouiboui pour le lancement fin Novembre et tout le mois de Décembre, et qui va représenter une page importante pour moi et pour la suite… Je produis également « A table » à Paris au théâtre Le mélo d’amelie , nous reprenons les loose brothers avec mon célèbre ami Aurélien PORTEHAUT au Rideau rouge en janvier et février, puis je jouerai un Molière à l’Odeon en avril…et à la rentrée je joue dans « Plus si Affinités » de Pascal LEGITIMUS et Mathilda MAY et mis en scène par Gil GALLIOT… bref beaucoup de choses en prévisions… »

Quel serait pour toi la reconnaissance suprême dans ton métier?
« La reconnaissance suprême dans mon métier serait d’être un jour pleinement satisfait de ce que je viens de faire…mais à ce moment là, j’arrêterais. »

Beaucoup te considère comme le meilleur comédien de la scène Lyonnaise. Envisages-tu un jour de quitter Lyon pour la scène Parisienne?
« Je suis sur une ou 2 années transitoires, je devrais jouer à la rentrée à Paris dans une pièce … « A table », je vais donc me rapprocher des comédies importantes dans Paris, ainsi que jouer mon one man show dans des scènes ouvertes et première partie d’humoristes connu (e)s , bref… tout cela se précise, mais j’aime Lyon et je ne partirais pas pour rien. »

Que conseillerais tu à un jeune qui aimerait se lancer dans ce métier?
« Je lui dirai de ne pas être trop pressé pour que les choses soient bien faites…et pour réussir…je lui ordonnerai de coucher…avec moi. »

Forcément, j’ai envie de terminer un donnant un avis complètement personnel.
La première fois que j’ai vu Yann sur scène, j’ai pris une immense gifle.
L’énergie qu’il déploie est juste hallucinante. Que ce soit du burlesque ou du classique, Yann vous scotche littéralement par sa présence scénique. Son jeu vous transporte et vous entraîne dans l’univers qu’il souhaite vous faire partager.
On se fait très rapidement l’idée qu’aucun rôle ne pourrait le mettre en difficulté. Il vit et respire le personnage qu’il interprète.

Je me suis même permise de tester mon objectivité en emmenant ma famille le voir jouer. Etant plutôt étranger au milieu du théâtre (pour ne pas dire un peu réfractaire à ce genre de sortie),leur avis m’importait réellement.Et sans grande surprise,il les as totalement bluffés.

Je vous suggère vivement de saisir toute opportunité qui vous permettrait de voir cet artiste complet et impressionnant.

Pour ma part, j’espère le voir un jour évoluer au sein d’une des œuvres à venir d’ Alexandre ASTIER.

J’espère que cet article vous aura plu. Il est le prélude d’une série que j’espère longue….

Votre dévouée Demetra.

Pas de commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

*

Dans la même catégorie
Sep 13, il y a 6 années

Interview avec Brice FOURNIER

Interview avec Brice FOURNIERHello la communauté, Si vous avez bien suivi, vous n’ignorez plus que Brice FOURNIER participe à un court-métrage qui va quelque peu malmener le conte de PINOCCHIO. Voici une interview croisée de quelques uns des comédiens, à savoir Brice FOURNIER, Christophe FLUDER ...

Avr 19, il y a 7 années

Entretien avec Stéphane MARGOT

Entretien avec Stéphane MARGOTBonjour la communauté, L’opportunité m’a été donné de rencontrer Mr Stéphane MARGOT que nous connaissons sous les traits de « Calogrenant« . Vous devez savoir que cet artiste n’est pas qu’acteur, il est aussi cascadeur. Il a accepté le plus gentiment du monde de répondre ...

Fév 19, il y a 7 années

Alexandre Astier : "la comédie doit être un genre sérieusement fait"

Alexandre Astier : À l’occasion de la diffusion de Zygomatiques le 13 février dernier, Alexandre Astier est revenu dans Direct Matin sur le court-métrage réalisé par Stephen Cafiero, l’avenir de Kaamelott et de Astérix : Le Domaine Des Dieux. Extraits Lire